Programmation
Stupéfaction à Montréal! La légende de la Trouble-Fête

Plusieurs témoins oculaires ont rapporté des phénomènes étranges survenus aux abords du pont Jacques-Cartier, dans le Vieux-Montréal et jusqu’au Quartier des spectacles. Certains affirment avoir aperçu des lueurs de feu comme des yeux brûlants dans le ciel. D’autres racontent, en tremblant encore, avoir vu une ombre ressemblant à un épais nuage d’orage qui a plongé soudainement les rues de la ville dans le noir. Il est difficile d’ignorer ces témoignages quand on connaît les fondements historiques de ces phénomènes troublants.

 

En effet, c’est un groupe de chercheurs en Histoires qui a levé le voile sur l’origine de ces phénomènes inquiétants, au risque de semer la panique dans la ville. Par souci de transparence, et pour que les Montréalais et tous leurs alliés puissent faire face à cette menace, les historiens ont divulgué publiquement, pour la première fois, l’existence de cette créature maléfique venue de la nuit des temps.

 

C’est en faisant des recherches sur la station de pompage Craig, « La petite maison sous le pont Jacques-Cartier », que les chercheurs ont découvert des dessins et écrits, faisant référence à cette entité maléfique vivant dans le lit du fleuve Saint-Laurent. Et selon leurs dires, c’est par cette fameuse « petite maison » qu’elle sortait de son antre pour semer la terreur et le chaos sur la ville, avant que la station ne soit définitivement abandonnée.

 

Est-elle responsable de toutes les calamités qu’a connues Montréal au fil de son histoire ? Une équipe de chercheurs travaillent en ce moment à faire des recoupements historiques.

 

La seule certitude qui se dégage pour le moment, c’est que cette créature est sortie de son long sommeil le 17 mai 2017 à l’occasion de l’inauguration de l’illumination du pont Jacques-Cartier. On se souvient que c’est lors de cette journée anniversaire du 375e anniversaire de Montréal que plus de 400 000 Montréalais et visiteurs ont célébré sur les berges du fleuve la mise en lumière du pont.

 

Pour les chercheurs qui ont étudié le comportement de cette créature maléfique, il ne fait aucun doute que cette dernière a été perturbée dans son sommeil par toute l’énergie positive dégagée lors de ce rassemblement. Et depuis, les mouvements lumineux qui animent le pont lui redonnent de la vigueur.  Cette accumulation de puissance nous laisse croire qu’elle sera à son apogée pendant la fête de l’Halloween.

 

Il apparaît clairement que c’est à ce moment que la créature tentera de mettre sous son emprise tous ceux qui l’ont si brusquement sortie de sa torpeur, en abandonnant son passage pour sortir au grand jour dans toute sa gigantesque entité (on ne parle plus ici des légères apparitions déjà observées). On craint que LA TROUBLE-FÊTE ne déploie tout son pouvoir maléfique afin de faire cesser à tout jamais ces bruits, ces lumières et toute cette énergie positive des Montréalais.

 

Nous redoutons une apocalypse où les vivants et les morts se croiseront dans les rues. Une croyance veut que seule l’âme pure des enfants semble pouvoir chasser la créature et la retourner d’où elle vient ! Mais pour combien de temps ?

 

Partager
Vous pourriez aimer:
L’illumination du pont Jacques-Cartier, un spectacle unique soir après soir

On peut maintenant admirer l’illumination du pont Jacques-Cartier dès la fin de l’après-midi ! lire la suite
3 façons de célébrer le Nouvel An pour finir le 375e en beauté!

3 façons de rendre hommage à Leonard Cohen cette semaine

Leonard Cohen est l’un des artistes qui a marqué la métropole et ses habitants et habitantes par la profondeur de ses textes et de son son. lire la suite
Grandes Montréalaises
Suivez-nous partout
#375MTL | @375MTL