Nous joindre: (514) 788-3383 ou
Première automobile à Montréal

Ucal-Henri Dandurand (de son nom complet Joseph Henri Louis Ucal Dandurand), un homme d’affaires du milieu immobilier, fut le premier Montréalais propriétaire d’une automobile. C’est avec beaucoup de fierté que celui-ci fit la parade de sa voiture américaine dans les rues de Montréal le 21 novembre 1899.

Ce fut un très gros événement marquant pour les Montréalais : les médias invitèrent alors la population à venir découvrir le superbe véhicule à l’œuvre sur la Place d’Armes. Pour l’occasion, Ucal-Henri Dandurand était dignement accompagné du célèbre maire de la ville de Montréal, Raymond  Préfontaine. Ensemble, ils arpentèrent les rues environnantes afin d’en faire la démonstration aux intéressés qui s’étaient déplacés.

L’engin , une Waltham en provenance du Massachusetts, aux États-Unis, avait six réservoirs d’eau de 6,5 gallons chacun. La voiture à vapeur pouvait parcourir de quatre vingt à cent milles sans faire le plein. Elle fut acquise pour l’incroyable somme de 600$. Lors de sa première sortie publique, dans les journaux, il fut possible de lire que la voiture conservait approximativement la même vitesse en gravissant une côte qu’en marchant sur un terrain plat. Les descentes de côtes s’opéraient sans difficulté grâce à un frein à air dont la voiture était munie.

Comme il fut le premier montréalais à posséder un véhicule, la ville n’avait alors pas encore développé de règlements en la matière. Lorsque M. Dandurant s’y présenta pour obtenir son permis de circulation, les employés de l’Hôtel de Ville n’avaient alors jamais fait cela : ils décidèrent de lui octroyer comme permis de circulation un permis de vélo ! Autre fait amusant, le journal La Patrie indiqua que la machine automobile était « aussi facile à conduire qu’une bicyclette, sans que l’on ait à la maintenir en équilibre ».

Au cours des années, Ucal-Henri Dandurand acquit plusieurs autres modèles d’automobiles. Il expérimenta entre autres la voiture électrique et celle à essence, un véritable passionné faisant partie de l’élite montréalaise.

Saviez-vous que l’ouverture du premier Salon de l’auto de Montréal s’est tenue en avril 1906 ? L’intérêt pour le domaine automobile se répand très rapidement dans la métropole et le grand public fut invité à venir à l’événement. Dans les mêmes années, la ville fit fabriquer les fameuses plaques métalliques pour les automobiles : seulement une centaine de véhicules sont enregistrés dans la ville de Montréal. Rares étaient encore les propriétaires de voitures !

Un autre fait intéressant sur l’homme d’affaires Ucal-Henri Dandurand et l’histoire de Montréal est sa collaboration avec Herbert Samuel Holt. Ensemble, ils développèrent ce qui devint le quartier résidentiel de Rosemont. Le secteur montréalais est ainsi baptisé en l’honneur de la mère de M. Dandurand : Mme Rose Philips.

Sources :

Radio-Canada

Rue Masson

Archives de Montréal

La Presse

Photo couverture: Ucal-Henri Dandurand et sa voiture De Dion-Bouton, entre 1903 et 1912, VM94-P220

Partager
Vous pourriez aimer:
Communauté irlandaise

Le premier Irlandais à venir s’installer à Montréal avant 1661 était un dénommé Tadg Cornelius O’Bre lire la suite
Pink Floyd

Fondé en 1964, le groupe de rock progressiste et psychédélique britannique Pink Floyd... lire la suite
Le curling au Québec

À titre d’exemple, à l’époque ce sport était joué sur des glaces naturelles en plein air... lire la suite
Grandes Montréalaises
Suivez-nous partout
#375MTL | @375MTL