Nous joindre: (514) 788-3383 ou
Le carnaval d'hiver

Saviez-vous que le Carnaval d’hiver de Montréal fut le premier Carnaval d’hiver à voir le jour en Amérique? Cet événement festif d’envergure fut initier par l’avocat montréalais M. McGibbon au début des années 1880. L’idée était venue lors du banquet annuel du Montreal Snowshoe Club. Il s’agissait à l’époque d’une très grande transformation du milieu des loisirs, car c’était l’une des premières fois que, non seulement un événement à teneur festive avait lieu, mais que celui-ci avait comme objectif de valoriser l’industrie du tourisme à Montréal. Le lancement en 1883 des festivités eut lieu au square Dominion, plus communément appelé aujourd’hui square Dorchester au centre-ville de Montréal. C’est l’élite montréalaise anglophone qui est alors responsable de la fête et à qui le Carnaval est destiné principalement. Finalement, c’est à partir de l’édition de 1885 que les francophones décidèrent de s’y impliquer et d’y prendre ainsi leur place.

Ce fut, en quelque sorte, le festival des premières fois. Dès son inauguration, on y tint le tout premier tournoi annuel de hockey de l’histoire de Montréal et on y construisit le premier palais de glace en Amérique du Nord. Nous devons cette réalisation à l’architecte Alexander Cowper Hutchison qui fut également l’un des maîtres d’œuvre, entre autres, de l’Hôtel de Ville de Montréal et de l’édifice des Commissaires du Havre de Montréal, ce n’est pas peu dire !

L’une des activités privilégiées des Montréalais lors de ce fameux Carnaval d’hiver fut, sans contredit, la célèbre glissade. On y comptait également des mascarades sur patins, des courses de raquettes, promenades en traîneaux et des parties de curling. Il va sans dire qu’à l’époque, l’activité des glissades était loin de faire l’unanimité. Cette dernière étant destinée aux hommes comme aux femmes, dans un Québec toujours très empreint de la religion catholique, Monseigneur Fabre émit de fortes critiques sur ce loisir, considéré selon lui comme une tentation aux péchés. Il voyait donc cette activité d’un très mauvais œil et fit distribuer lettres et circulaires à cet effet. Il affirmait que la glissade, ainsi que le patin, étaient des lieux immoraux pour les jeunes filles. Difficile à croire aujourd’hui!

C’est donc dire qu’à elle seule, cette activité possède toute une histoire. On peut penser, par exemple, au parc du Mont-Royal qui accueille depuis plusieurs décennies enfants et adultes à ses activités hivernales. C’est d’ailleurs en 1884, durant cette même période où le Carnaval d’hiver était destiné à la bourgeoisie montréalaise, que le tout premier Toboggan Club vit le jour. Ce club n’existe plus à présent et les joies entourant la saison hivernale ont bien entendu été démocratisées depuis. Tous les Montréalais participent désormais aux glissades se tenant au parc du Mont-Royal.

Le Carnaval d’hiver de Montréal se déroula de 1883 jusqu’en 1889. Au terme de sa 6e édition l’entreprise dut mettre un terme à ses activités pour cause de difficultés financières et de la concurrence maintenant très forte provenant des villes américaines. Malgré sa très courte durée, le festival à lui seul réussit à attirer des centaines de milliers de visiteurs dans la métropole, ce qui fut indéniablement tout un exploit !

Des carnavals à saveurs hivernales se tinrent donc au fil du temps ponctuellement à Montréal. C’est ainsi qu’en 1984 eut lieu la toute première Fête des Neiges au parc Jean-Drapeau, événement encore très populaire aujourd’hui pour le plus grand plaisir des Montréalais et des visiteurs! Il s’agit, un peu comme le très célèbre Carnaval d’hiver, d’un incontournable rendez-vous familial permettant de profiter et d’apprécier les joies de l’hiver lors de la saison glaciale et de faire le plein malgré le froid.

Source :

Archives de Montréal

Musée McCord

Le mont Royal

Livre : Histoire sociale des idées au Québec: 1760-1896 Par Yvan Lamonde

Vous avez aimé cet article ? Testez vos connaissances sur notre application mobile tous les lundis et courrez la chance de gagner des prix !

Télécharger notre application mobile.

Partager
Vous pourriez aimer:
Communauté irlandaise

Le premier Irlandais à venir s’installer à Montréal avant 1661 était un dénommé Tadg Cornelius O’Bre lire la suite
Pink Floyd

Fondé en 1964, le groupe de rock progressiste et psychédélique britannique Pink Floyd... lire la suite
Le curling au Québec

À titre d’exemple, à l’époque ce sport était joué sur des glaces naturelles en plein air... lire la suite
Grandes Montréalaises
Suivez-nous partout
#375MTL | @375MTL