Nous joindre: (514) 788-3383 English
Nous joindre: (514) 788-3383 ou

Bénévoles recherchés pour À nous la rue! Impliquez-vous dans le cadre de ce rendez-vous artistique incontournable qui regroupera plus de 700 artistes de partout. S’inscrire

La visite du président de Gaulle et le célèbre et le célèbre discours du balcon de l’hôtel de ville de Montréal

 

« Vive le Québec libre! »

Ce sont les mots prononcés dans les dernières phrases du célèbre discours du président français Charles de Gaulle en visite à Montréal. Une visite qui marqua pour toujours l’histoire de Montréal, et du Québec en entier. Plusieurs l’acclamèrent avec ferveur, et l’ovation durant le discours dura plusieurs longues minutes. D’autres, principalement dans le reste du Canada, en furent très mécontents.

Pour revenir un peu en arrière, c’est en 1966 que le premier ministre en poste à l’époque, Daniel Johnson, invite le président de la République française, Charles de Gaulle, à venir au Québec. C’est l’Exposition universelle de Montréal de 1967 (Expo 67) qui motiva cette invitation qu’accepta la France. La visite est alors prévue pour le mois de juillet : de Gaulle est invité à visiter la ville de Québec et celle de Montréal pour ensuite se rendre à Ottawa. Cette dernière escale n’eut jamais lieu, vous comprendrez rapidement pourquoi.

Saviez-vous que la tradition diplomatique aurait voulu que l’avion du président atterrisse à l’aéroport d’Ottawa ? Mais comme Charles de Gaulle avait été convié par le ministre du Québec et non celui du Canada, et qu’il désirait accorder le moins d’importance possible au centenaire de la confédération canadienne, le président insista pour arriver sur les terres québécoises. Pour détourner le protocole, il décida de voyager en bateau plutôt qu’en avion. C’est ainsi qu’il parvint à faire sa première apparition à Québec, pour se diriger ensuite vers la métropole.

À son arrivée à Montréal, c’est le maire de l’époque, Jean Drapeau, qui l’accueillit. Une immense foule est alors rassemblée à l’Hôtel de Ville, là où le président fera son discours. Il est acclamé par la masse présente. Saviez-vous qu’à la base le Président de Gaulle ne devait prononcer aucun discours ? L’événement ne devait consister qu’en une simple réception privée, mais devant la foule ainsi rassemblée et réclame qu’on s’adresse à elle, on décida de lui donner parole à la demande du général de Gaulle.

L’homme politique de France s’adresse alors directement aux Montréalais et autres personnes présentes. Un discours engagé, motivé à renouer les relations entre le Québec et son pays d’Europe. Un discours se concluant presque par la célèbre phrase : «Vive Montréal ! Vive le Québec ! Vive le Québec libre ! Vive le Canada français et vive la France ! »

Plusieurs s’entendent pour dire que ce fameux discours aida grandement à mettre le Québec sur la carte ce 24 juillet 1967. Saviez-vous qu’à partir de ce moment les Chinois doivent même inventer un nouvel idéogramme pour traduire le mot « Québec » ? Il s’agit dès lors d’un discours historique et les versions ne s’entendent pas à dire si celui-ci fut prémédité ou non, emporté par les émotions. Le gouvernement du Canada est alors outré de ce qui vient de se dérouler à Montréal. À Ottawa, on désire le départ du général de Gaulle. Ce dernier passe donc une journée à l’Exposition universelle de Montréal et quitte le pays le jour suivant sans faire l’escale prévue. Suite à cette décision, Charles de Gaulle fut ainsi à l’origine de l’une crise majeure politique au Canada

Malgré tous les inconvénients apportés par cette déclaration au niveau des relations franco-canadiennes, on peut dire que le discours de Gaulle contribua fortement à donner une voix à la situation politique québécoise à travers le monde dans ce contexte d’exposition universelle de 1967.

Source :

Flickr

Grand Québec

Livres : Biographie politique de Diori Hamani – Par André Salifou

Crédit couverture : Archives de la ville de MOntréal

Vous avez aimé cet article ? Testez vos connaissances sur notre application mobile tous les lundis et courrez la chance de gagner des prix !

Télécharger notre application mobile.

 

 

Partager
Vous pourriez aimer:
Joe Beef

Né Charles McKiernan aux environs de 1835, Joe Beef aussi surnommé « l’ami du peuple » est un personnage important de notre histoire. lire la suite
Montréal, ville de diversité

L’une des plus grandes richesses de la métropole vient très certainement du fait que Montréal soit une ville très multiculturelle. lire la suite
Le fleuve Saint-Laurent

Saviez-vous que le fleuve Saint-Laurent a porté plusieurs noms avant que ce dernier soit celui officiel? lire la suite
Grandes Montréalaises
Suivez-nous partout
#375MTL | @375MTL