Le beurre d’arachides

Connaissez-vous le Montréalais Marcellus Gilmore Edson?
Son nom ne vous est peut-être pas familier, mais son invention vous le sera très certainement.

En effet, c’est au pharmacien Marcellus Gilmore Edson que nous devons le brevet pour ce qui révolutionnera l’heure du petit déjeuner (ou tout autre moment de la journée!) dans les foyers nord-américains : le célèbre beurre d’arachides, breveté en 1884.

Saviez-vous, qu’à la base, ce produit avait été pensé pour faciliter la vie des gens éprouvant de la difficulté à mastiquer de la nourriture solide? C’était effectivement l’idée derrière cette pâte nutritive inventée par Marcellus Gilmore Edson. Solution ingénieuse! Le brevet fait donc mention de l’utilisation de cette pâte d’arachides dans la fabrication de sucreries et de bonbons.

Dans ce fameux brevet, le pharmacien décrivait parfaitement les étapes de fabrication pour obtenir une délicieuse mixture aux arachides. Une invention décrite comme ayant une consistance de beurre, de saindoux ou d’onguent. Par contre, ce n’est pas lui qui en fit la commercialisation. Plusieurs acteurs y jouèrent un rôle important.

En 1895, le Docteur John Harvey Kellogs, le créateur des célèbres céréales du même nom, concocta et commercialisa cette pâte d’arachides. Également, en 1903, le Docteur Ambrose Straub de St-Louis inventa une machine pour fabriquer du beurre d’arachides. Une chose est certaine, même si plusieurs personnes jouèrent un rôle important dans la commercialisation, l’invention du Montréalais devint un succès indéniable!

À l’heure où des Québécois se démarquent par leurs projets novateurs dans le domaine culinaire, nous pouvons être fiers de compter parmi les Montréalais un pionnier de la gastronomie de cette envergure. D’ailleurs, il n’y a pas qu’en Amérique du nord que ce classique des petits déjeuners fait fureur : le produit est utilisé avec abondance dans la culture culinaire africaine.

À cet effet, à l’international, plusieurs cultures ont innové et réinventé en matière de beurre d’arachides en faisant des dérivés de ce produit. Une entreprise montréalaise du nom de Mamba a concocté une variante de cette traditionnelle tartinade matinale : un beurre d’arachides version haïtienne épicée! Les deux créateurs allèrent faire de l’aide humanitaire en Haïti après le séisme de 2011, c’est à ce moment qu’ils découvrirent cette variante épicée. N’en trouvant pas au Québec, ils décidèrent de reproduire ce délicieux produit. De quoi nous en mettre l’eau à la bouche!

Sources :

Tourisme Montréal

Radio-Canada

Equinox

 

Partager
Vous pourriez aimer:
L’hiver sur le Mont-Royal

Au printemps prochain, le parc du Mont-Royal fêtera son 140e anniversaire.

lire la suite
Les boîtes à savon

Ces véhicules virent le jour pour la première fois aux États-Unis au début des années 1930

lire la suite
Le hockey à Montréal

Du côté de Montréal, la toute première partie de hockey se déroula un soir de mars 1875.

lire la suite
Grandes Montréalaises
Invisible Placeholder
Suivez-nous partout
#375MTL | @375MTL