Nous joindre: (514) 788-3383 English
Nous joindre: (514) 788-3383 ou

Bénévoles recherchés pour À nous la rue! Impliquez-vous dans le cadre de ce rendez-vous artistique incontournable qui regroupera plus de 700 artistes de partout. S’inscrire

Joe Beef

Né Charles McKiernan aux environs de 1835, Joe Beef aussi surnommé « l’ami du peuple » est un personnage important de notre histoire. D’origine irlandaise, cet homme très généreux travailla longtemps en Angleterre pour l’armée. C’est durant ce service militaire qu’on lui donna ce surnom et il fut amené, ainsi que sa famille, à s’installer à Montréal vers la fin de 1860. Saviez-vous qu’il portait le surnom de Joe Beef pour sa grande capacité à dénicher, entre autres, des pièces de viande pour son régiment?

Arrivé dans la métropole, l’irlandais fut rapidement responsable de la cantine militaire de l’île Sainte-Hélène. C’est suite à son licenciement, quelques années plus tard, que le cuisinier saisit l’opportunité d’affaires et décida de se lancer à son compte. C’est ainsi que la judicieuse « Joe Beef’s Canteen » vit le jour à Montréal : une cantine, mais, aussi, une auberge. Il développe rapidement une fidèle clientèle et la réputation de sa cantine se fit connaître sur tout le continent, l’endroit fut toujours impeccable selon les conditions de l’époque.

Joe Beef n’a jamais semblé chercher à devenir un puissant homme d’affaires. Il était plutôt motivé par le désir de pouvoir contribuer, à sa façon, à aider les plus pauvres et les gens dans le besoin. Ils leur offraient très souvent des repas et même un toit où dormir. Son établissement était ouvert à tous, sans discrimination raciale, religieuse ou de classe. Un menu était établi pour chacune des couches de la société et selon ce que chacun pouvait s’offrir : un steak ou, encore, une soupe. C’est son statut d’ancien militaire qui lui permit de pouvoir gérer son entreprise de façon à offrir le meilleur service possible à ses clients, à des prix demeurant abordables. Tout un chacun avait alors le plus grand respect pour Joe Beef!

Saviez-vous qu’en plus de tout ça, Joe Beef possédait des ours et des singes en cage dans sa cantine ? Eh oui ! Cet homme avait une ménagerie d’animaux pour divertir ses clients. Toute une attraction !

L’homme soutiendra les hôpitaux et fut un  important protagoniste lors de grèves majeures, dont celle des travailleurs du canal Lachine en 1877. Les travailleurs revendiquaient des salaires plus élevés considérant leurs grosses charges de travail, ils demandaient à ce que leur gagne-pain soit revu à la hausse. À l’époque, toujours aussi près des travailleurs, il leur donna son appui et leur apporta de quoi se nourrir et s’abreuver gratuitement durant ce dur mois d’hiver. Sa grande générosité n’était alors plus un secret pour personne!

L’homme décéda une vingtaine d’années plus tard, soit en janvier 1889, et fut enterré en héros par plus d’une cinquantaine d’hommes issus d’une diversité d’une cinquantaine d’organisations ouvrières. Un grand nombre de personnes se déplacèrent alors pour ses funérailles, chacun lui témoignant beaucoup de reconnaissance et d’amour.

En l’honneur du célèbre cantinier militaire, un restaurant montréalais porte son nom. Le « Joe Beef » est le projet de deux chefs propriétaires (Fred Morin et David McMillan) et participent grandement à faire connaître la cuisine bourgeoise montréalaise à travers le monde! Ce lieu unique en son genre de la rue Notre-Dame se veut donc un clin d’œil à cet homme important de l’histoire. Un restaurant incontournable de la métropole, comme le fut autrefois celui du propriétaire du même nom!

Source : 

Biographie.ca

Tastet.ca

ICI Radio Canada

Credit couverture :  © Antoine Desilets

Vous avez aimé cet article ? Testez vos connaissances sur notre application mobile tous les lundis et courrez la chance de gagner des prix !

Télécharger notre application mobile.

 

 

Partager
Vous pourriez aimer:
Montréal, ville de diversité

L’une des plus grandes richesses de la métropole vient très certainement du fait que Montréal soit une ville très multiculturelle. lire la suite
Le fleuve Saint-Laurent

Saviez-vous que le fleuve Saint-Laurent a porté plusieurs noms avant que ce dernier soit celui officiel? lire la suite
Étienne Desmarteau, premier canadien-français à gagner une médaille d’or olympique

Saviez-vous que le premier canadien-français à gagner une médaille d’or olympique grandit à Montréal? lire la suite
Grandes Montréalaises
Suivez-nous partout
#375MTL | @375MTL